Pompes funèbres Jesson : organisation d’obsèques à Magenta, Épernay et ses alentours

Nous savons combien il est difficile et douloureux de venir nous voir suite au décès de l’un de vos proches, malheureusement la loi et le temps vous obligent à venir rapidement pour organiser les obsèques.

Nous sommes plusieurs conseillers funéraires diplômés et surtout expérimentés à votre disposition et à votre écoute pour organiser les funérailles de votre proche.

Nous nous engageons à répondre au mieux à vos questions, à vous conseiller selon vos volontés et celles de votre proche mais aussi à vous aider à appliquer des prestations en fonction de votre budget.

La période suivant un décès est particulièrement délicate à vivre, et pourtant vous devrez effectuer des démarches administratives. Nous pouvons nous occuper de la déclaration de décès en mairie, et vous guider dans vos démarches grâce à un guide de formalités et de démarches après décès.

Le déroulement d’une cérémonie d’obsèques s’organise généralement par une mise en bière (fermeture du cercueil), un convoi jusqu’à une église, un cimetière ou un crématorium, un dernier hommage, suivi d’une crémation ou d’une inhumation.

Les différents lieux de décès

À savoir : le transport avant mise en bière, c’est lorsqu’on transporte une personne décédée sans cercueil (au-delà de 48heures à compter de l’heure du décès, la loi nous interdit de transporter le corps).
Le transport après mise en bière, c’est lorsqu’on transporte une personne décédée dans son cercueil.

Décès à domicile

En cas de décès à domicile, que faire?

En cas de décès à domicile, appelez votre médecin, le SAMU (15) ou le SMUR (112) qui viendra constater le décès et vous fournira un document nommé le « certificat de décès », qui est indispensable pour les pompes funèbres et pour vous-même, après vous pouvez prendre contact avec nous soit en nous appelant soit en venant dans notre magasin. Si cela arrive le soir, un dimanche ou un jour férié, vous pouvez prendre contact avec nous, étant donné que nous avons une permanence téléphonique au 03 26 54 54 38, 24heures/24 7jours/7, pour assurer la toilette, l’habillement et si nécessaire venir chercher le défunt pour qu'il repose dans notre funérarium à Magenta accessible aux familles 24heures/24 et 7jours/7, ou celui de votre choix.
Décès dans un établiseement médical

En cas de décès en établissement médical (privé ou public)

Lors d'un décès en clinique, hôpital ou tout autre établissement médical, c'est le médecin de garde qui se charge de faire le certificat de décès et fera appel à la famille pour annoncer le décès de la personne. En fonction de l'établissement la personne décédée peut être transférée dans une morgue, si ce n'est pas le cas il faudra alors la transférer dans un funérarium que vous choisirez.
Décès sur la voie publique

En cas de décès sur la voie publique

Si le décès à lieu sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, il faut faire appel à la police ou la gendarmerie qui interviendra et fera le nécessaire. À la suite de cela, ils font appel à un service de pompes funèbres qui viendra chercher la défunte personne et l’emmènera en chambre funéraire ou en chambre mortuaire. On appelle cette démarche une réquisition administrative, en revanche lorsque la cause de la mort paraît suspecte, c'est une réquisition judiciaire il faut alors transporter le corps à l'IML (institut médico-légal).
Décès à l'étranger

En cas de décès à l’étranger

Si le décès a lieu à l'étranger ou à une grande distance du lieu d'inhumation, nous pouvons nous charger de toutes les démarches auprès des nombreux organismes et de ramener le corps dans notre funérarium.

À savoir : Un certificat de décès est un document établi par un médecin qui constate le décès et pose un diagnostic de la cause du décès.
C’est un document indispensable pour la famille et les pompes funèbres, sans ça ils ne peuvent pas faire de transport avant mise bière, c’est-à-dire transporter le corps en chambre funéraire (funérarium) ou en chambre mortuaire (morgue), réaliser des soins de thanatopraxie, faire la déclaration de décès, et inhumer/crématiser le défunt.
Car, en tant que professionnels nous sommes dans l’obligation de savoir l’identité de la personne décédée et de s’assurer qu’elle ne représente pas de problème médico-légal, que le défunt n’est pas atteint d’une maladie contagieuse et qu’il ne porte pas d’appareil fonctionnant au moyen d’une pile.
C’est un formulaire en deux parties, la première partie est nominative et publique, composé de 3 feuillets, un pour l’état civil du lieu de décès, un pour la mairie du lieu d’implantation de la chambre funéraire et un pour le gestionnaire de la chambre funéraire.
Cette partie permet de connaître l’identité du défunt, qu’il ne représente pas de problème médico-légal, que le défunt n’est pas atteint d’une maladie contagieuse et qu’il ne porte pas d’appareil fonctionnant au moyen d’une pile.
Ensuite la deuxième partie est anonyme et confidentielle, elle est destinée à l’INSERM et à l’INSEE.

L’inhumation ou la crémation ?

Le choix de l’inhumation ou d’une crémation est un choix malheureusement à faire et souvent délicat, car souvent la personne décédée n’en a jamais réellement parlé et dit ses volontés, ou tout simplement car vous ne savez pas quelle est la réelle différence.

À savoir : selon la loi, une commune est tenue d’assurer une sépulture :

  • À tous ses habitants vivants dans sa commune ;
  • À toute personne dont le décès s’est produit sur sa commune ;
  • À ceux qui y ont déjà une sépulture familiale (parent, conjoint).

Inhumation

L’inhumation est la mise en terre du défunt, c’est la coutume la plus connue en France pour célébrer des funérailles, tout simplement car elle est pratiquée par la plupart des religions, c’est une étape importante et souvent précédée d’une cérémonie en église ou directement au cimetière pour son aspect symbolique.

Crémation

La crémation est une technique funéraire visant à brûler et réduire en cendres le corps d’un être humain. Elle est réalisée dans un crématorium. Sachant qu’après le choix du devenir des cendres est multiple.

Il n’empêche que lors de ce choix vous pouvez pratiquer une cérémonie religieuse dans une église avant la crémation, mais aussi une cérémonie religieuse au crématorium accompagné d’un diacre ou d’une cérémonie civile accompagné d’un maître de cérémonie, toujours au crématorium.

Ces derniers accueillent les familles avant la cérémonie au crématorium (comme pour une cérémonie en l’église) pour pouvoir proposer des textes, de la musique.
Au crématorium, ces cérémonies se composent généralement d’un temps de recueillement auprès du cercueil composé de plusieurs séquences (entrée, musique, recueillement, geste d’hommage, départ du cercueil) qui durent entre 30 et 60 minutes selon la volonté de la famille et du crématorium.

Il n’est pas obligatoire d’assister à l’introduction du cercueil dans l’appareil de crémation.

À savoir : Un enterrement doit se dérouler au minimum 24 heures et au plus tard 6 jours après le décès.
Si le décès a eu lieu à l’étranger ou dans un territoire d’outre-mer, le délai de six jours débute dès l’entrée du corps en France. Les dimanches et jours fériés ne sont pas compris dans le calcul de ces délais.